Ludivine Espir photographe a la pâtisserie Jouvaud de Carpentras

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

Aujourd’hui on va parler gourmandise, et tradition familiale.
En effet, j’ai eu l’occasion de réaliser un shooting mode il y a peu de temps. C’était pour une robe, et j’avais envie d’un esprit « salon de thé » « pâtisserie » et « gourmandise ».

Etant du Vaucluse, je connais la maison Jouvaud depuis toujours, et la réputation de cette maison familiale.

Ma mère m’en parlait déjà lorsque j’étais enfant. En effet, ils sont connus dans la région et même au-delà de nos frontières, car ils se trouvent également au Japon.

Je suis photographe culinaire, en plus de mon travail pour les particuliers (mariage, couple, famille etc…)

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

La maison Jouvaud, une histoire de famille

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

Avant de vous parler pâtisserie, et autres délicieuses gourmandises, il faut d’abord que je vous parle de cette famille qui depuis 3 générations, se transmet l’amour de leur métier.

Tout commence par Gilbert qui fait son apprentissage à Marseille en 1948, et de sa femme Lisette.

Une passion, un amour commun pour la pâtisserie, et notre belle région provençale.

Avec le Mont Ventoux si cher au coeur de Gilbert et Lisette.

Aujourd’hui ils en sont à 3 générations de passionnés, et toujours autant d’amour.

En fait, la recette du succès est sûrement cet amour du savoir-faire et du travail en famille.

La maison Jouvaud possède 3 magasins dans le Vaucluse :

Carpentras, Isle-sur-la Sorgue et Avignon.

Ainsi, que celui mentionné plus-haut, au Japon

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

Photographe culinaire pour mettre en valeur les produits et le savoir-faire des artisans

Dans cette pâtisserie, vous trouverez plusieurs produits

  1. Les gâteaux comme le Venaissin, le Macao, le gâteau des rois, le Crescendo etc…
  2. Les fruits confits de toutes sortes, les bocaux de clémentines, les orangettes etc…
  3. Les chocolats en ballotins, les mendiants, jouvelines, etc…
  4. La confiserie comme les calissons, les chardons du Ventoux, les papalines d’Avignon, les dragées, les roudoudous de notre enfance, etc…
  5. Les gâteaux de voyages comme La Christine ou les petits fours.
  6. Les produits de fêtes comme par exemple, les pièces montées, les entremets, gâteaux de soirées, macarons etc…

Il y a les petits gâteaux à emporter classiques, et les petites choses à manger le midi pour les gens qui travaillent aux alentours, ou de passage.

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

Il y a le côté salon de thé, où l’on prend le temps de se poser et papoter autour d’une grosse meringue, d’un sacristain ou d’un morceau de chocolat géant.

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

Et il y a la catégorie « bazar », avec des objets de décorations, de la vaisselle, paniers et autres chineries.

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

Une pâtisserie intemporelle, à l’accueil si chaleureux.

Il n’y a rien de mieux que d’y aller et de vous laisser tenter par une petite douceur, et d’emporter avec vous un bocal de mini babas Jouvaud.

D’ailleurs, je remercie l’équipe qui nous a ouvert leurs portes avec tant de gentillesse.

Et je suis reconnaissante de pouvoir travailler dans des lieux comme la maison Jouvaud, avec une histoire, une identité, une tradition qui se perpétue, malgré le rythme de la vie moderne que nous menons.

Un endroit qui nous rappelle nos racines, et leur valeur.
C’est pour toutes ces raisons que j’aime autant mon travail de photographe culinaire. Car l’amour et la passion se transmettent par le goût, les couleurs, et les textures, que j’ai tant de plaisir à photographier.

Si vous aussi, vous avez envie que je photographie votre travail, votre savoir-faire. Si vous voulez des images à la hauteur de votre passion et de votre savoir-faire, contactez-moi pour en discuter, racontez-moi votre histoire.

Ludivine Espir photographe culinaire.

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse

photographe-culinaire-dans-le-vaucluse